MOO: good or bad?

The online indie community is buzzing about MOO, an online printing company.

MOO seems to target mainly small businesses with their very affordable (or should I dare say actually cheap) prices on mini business cards (100 for 20$ USD), sticker books (new from today) and note cards. Everything is actually easy to customize with your own designs or pictures (you can use your Flickr pictures directly). It has a very big DIY (Do It Yourself) feeling!

At first sight, feels like nothing is wrong with this picture! I have absolutely nothing against MOO itself, it’s a great solution for many small businesses!

My beef is the contradiction between MOO and the indie community. Indie products are supposed to be unique and in many cases, they are handmade. Indie is usually all about the time put into a product, from the first idea flash to the actual making of the product. And also all about the people behind the products.

Where as MOO is about a big company & a big machine, mass production, about A LOT of people having a variation of the same thing, and having no contact whatsoever with “real” people.

This contradiction bothers me!

I prefer printing locally, or with an indie printer guy or gal that I will find online, or myself on my awesome soon-to-be-bought Canon Pixma Pro9000 printer! (Can’t wait to buy that bad boy this week! lol)

Maybe it’s the fact that I am a graphic designer and that I like the whole process of printing locally my work for clients, with actual people and actual meetings, and do approbations and all?

What do you all think? :)

** My goal is not to make people feel bad about having bought some MOO, and not to discourage people from doing so in the future! Everyone can decide for themselves what is good for their needs!
I just thought this might be an interesting topic to discuss and share my thoughts on! :) **

9 Comments

Filed under Handmade, Paper

9 responses to “MOO: good or bad?

  1. Ta réflexion est très intéressante, je me demandais si j’étais la seule à avoir un petit malaise par rapport à la popularité de cette entreprise dans la communauté indie sur Internet. Tu as bien fait le tour de la question.
    Mais en plus du prix et de la facilité, Moo a un autre avantage: chacune des 100 cartes qu’on commande peut avoir une image différente… Je connais pas beaucoup d’imprimeries capables d’offrir ça (à bon prix).

  2. C’est tout à fait vrai ce que tu dis par rapport à la diversité possible! C’est tout un avantage, en effet!!
    Pour moi personnellement, c’est par contre pas assez pesant dans la balance. ihih

    Mais comme je disais, c’est peut-être aussi car je suis designer graphique, et qu’en même temps ce genre de DIY peut peut-être nuire à mon métier! Une papeterie pour moi, ça ne se crée pas en deux temps trois mouvements! Mais bon! hehe
    Je ne suis pas sure que c’est vraiment cela qui me chicotte vraiment à la base, mais ça ne m’aide pas à adopter Moo, ça c’est certain!
    :)

  3. I wanted the MOO cads until I effectively saw it for real. The moo cards are too small which make it is easy to drop. Not a good thing for a calling card.

    So I came up with my design concept where I could print several pictures (not as many as the 100) and I will use a local print. I just find the time to make them.

  4. l’idée c’est que si tu es designer graphique, tu t’occupes des illustrations. ta liberté de “designer” et d'”artiste” est preservée.

    MOO se spécialise dans l’imprimerie, cela fait des années qu’ils sont dans le domaine. ma philoshophie c’est que on laisse à chacun son expertise.

    A moins bien sûr que si tu veux être experte dans l’imprimerie.

    sinon, MOO ne vise pas les petites entreprises. Il vise surtout les travailleurs autonomes, les créatifs (designers), les entrepreneurs. Demande à n’importe quel entrepreneur sur Internet a montréal et ils ont tous eu 1.

  5. julia

    J’ai fais faire mes 100 moo cards. Pour le prix, la qualité du papier et de l’impression, ca vaut la peine. J’ai fais faire 100 photos-illustrations différentes. Quand je rencontre un client, je le laisse choisir une carte (parfois, ils en prennent +). Tous ont pris le temps de choisir celle qui leur plaisait. Ca fait son effet. C’est certain que ce n’est pas du grand design mais pour le même prix accessible, tu obtiens 1000 cartes blanches imprimés en noir ou pire en bleu réflex!!!!

  6. Heri: Je ne vois pas pourquoi je voudrais être experte en imprimerie? Les imprimeurs (ceux à qui on peut vraiment parler) sont d’un aide extrêmement précieux pour tout designer graphique! Ils possèdent des connaissances majeures en papiers et sur la réaction des encre face aux papiers. Je ne vois pas pourquoi (ni comment!!) je pourrais les remplacer!

    Ceci dit, je répète que je n’ai rien contre Moo en tant que tel. C’est la contradiction entre le monde virtuel indie international, dont je fais partie, (qui représente la petite production, souvent des items uniques et faits à la main, et qui représente surtout le contact humain et sa démarche pour en arriver au produit fini) VS Moo, qui est en fait son contraire.

    Je ne parle donc pas d’une contradiction générale entre Moo et des entreprises, mais plutôt la contradiction spécifique vis à vis le monde indie.

    Julia: Oui tout à fait, la variété et le côté interactif d’avoir un client qui choisi une carte selon ses préférences à lui est un avantage extrême! :)
    Bleu Réflex!! ARK!!! ihihih

  7. MOO, c’est pour ceux qui te peuvent se payer tes super services, voyons!

  8. haha Petite comique! :)

  9. Ben… c’est un peu vrai! VistaPrint, Moo… c’est pour les non-experts qui ne peuvent se payer des services professionnels personnalisés. (Quant à savoir s’ils savent à quoi sert un expert et pourquoi l’expert vaut son pesant d’or, c’est autre chose! Tu le vis, je le vis… alouette!)

    T’sais, je peux jouer dans Photoshop et me faire des images, j’ai pas ben ben le choix (si, le choix entre ça et rien!), et si ensuite qqn peut les prendre et me remettre un produit pas pire, je serai contente. Pas aussi contente que si j’obtenais les fruits du travail d’une conceptrice et d’une imprimeure, mais en attendant…

    Si je veux être plus cynique… every indie only wants to become mainstream, in a way, so what you see as a contradiction may not be one! ;-)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s