Bacs verts passés date

La Ville de Montréal a présenté hier l’idée retenue pour remplacer les bacs verts de recyclage.

Conceptualisé pas Claude Mauffette, le nouveau bac se transporte à une main, a une capacité de 70 litres et se ferme complètement sur lui-même (enfin, les matières légères ne seront pas exposées au vent!). Celui-ci devrait en théorie voir le jour auprès des citoyens en 2009 après un prototype et des tests.

J’aime les nouvelles fonctionnalités côté pratique pour le public de cette idée, et les efforts de trouver une solution plus efficace.

Cependant, je me pose quelques questions. À voir la “délicatesse” avec laquelle le monsieur fait preuve en ramassant mon bac (le prend, le cogne à l’envers dans le camion quelques fois et le garroche sur l’asphalte sans ramasser ce qui est tombé à côté du camion après son vacarme), je me demande à quel point ce monsieur sera heureux du changement. Il devra prendre le temps d’ouvrir le bac avant de déposer son contenu dans le camion, et idéalement, déposer correctement ce nouveau bac. Pas que son bonheur m’importe vraiment, seulement que s’il travaille déjà mal, ces étapes supplémentaires pourraient l’inciter à faire son travail de façon encore plus médiocre.

Aussi, que ferons-nous des bacs verts actuels? Ça se recycle, un bac vert?

À Montréal-Nord, où j’habitais il y a quelques années, il n’y a pas de bacs. Il y a des sacs transparents biodégradables énormes que j’arrivais à sortir sur le coin de la rue une fois plein et compacté après 2-3 semaines de consommation. J’aimais bien cette méthode! Tout y entrait à coup sûr, un simple noeud et rien n’y sortait, et c’était très simple pour le monsieur qui les ramassait. Le seul inconvénient était qu’il fallait aller chercher de nouveaux sacs à la ville lorsqu’on n’en avait plus et qu’il fallait payer je-ne-me-rapelle-plus-combien pour notre refill. Ce que j’étais totalement prête à faire, mais sans doute pas 50% de la population.

Cela dit, espérons que cette nouvelle idée comblera les lacunes actuelles sans en créer d’autres, pires!

Via } Novae

Advertisements

5 Comments

Filed under Eco-Friendly, Québécois

5 responses to “Bacs verts passés date

  1. Pingback: utopsie » Blog Archive » Un bac vert, ça se recycle tu ?

  2. Les petits messieurs en question m’ont complètement démolis au cours des années mes deux bacs verts. Ce qui fait que je n’en ai plus maintenant. J’utilise les boîtes à litière en attendant. Mais maintenant, je suis à sec.

    Les sacs ne sont pas une solution à mon avis car on doit en produire continuellement. C’est pas écologique de créer des sacs (biodegradables ou non) pour les jeter semaine après semaine.

  3. Mes monsieurs sont méchants… :(

    Oui tout à fait d’accord pour les sacs, surproduction de matériaux finalement!

    Bien hâte de voir 2009 et ce nouveau bac, finalement! :)

  4. J’ai bien hâte de voir ce qui va arriver avec ces nouveaux bacs!

    Je dirai comme les autres : les “sacs” de recyclage, c’est loin d’être une solution. Je vis dans l’arrondissement Ville-Marie présentement, où les sacs sont testés…

    Effectivement, les papier ne volent pas au vent, enfin, jusqu’au moment où les itinérants fassent des trous dans nos sacs posés sur le bord du chemin pour prendre les contenants consignés à l’intérieur… Au moins avec les bacs, ils peuvent se servir (ce que je trouve tout a fait convenable d’ailleurs) sans avoir à trouer qqch… Maintenant, l’arrondissement nous demande de mettre les contenants consignés à côté, dans un sac à part. Donc, 2 sacs gaspillés chaque fois qu’on sort le recyclage.

    Ensuite, un bac, dans un appart, on peut le laisser dans une pièce, et ça a quand même l’air rangé. Le sac, on doit le cacher qqpart dans une armoire. Si on le laisse sorti, l’appart a une apparence de poubelle… (Il ressemble à un sac de vidanges, mais transparent, c’est loin d’être chic!).

    Même chose dans la rue… Ça a l’air dans tout le quartier sale le jour du recyclage… Les bacs verts, tout le long de la rue, ça avait, encore une fois, un apparence plus rangée.

    Parcontre, nous on n’a pas à aller chercher des sacs à la ville quand on n’en a plus : ils nous en apportent par terre devant notre porte environ 2 fois par année (un boîte de 50 sacs, 2 fois pas année… il y a 52 semaines dans une année, et mon sac est plein environ aux 3 semaines… qu’est-ce que je vais faire de tous ces sacs qui s’accumulent et qui sont produit pour rien!!!)

    Bon voilà! J’ai l’air chiâleuse comme ça mais… vivement les nouvelles idées! :)

  5. Je retire officiellement ma mention “positive” du sac de recyclage! haha

    Je crois que je n,aime pas le sac tant que ça, juste que je déteste plus le bac, et surtout plus le travail garoché du monsieur bac! Il me tombe sur les nerfs!! À ce rythme de garochage et de destruction, je vais devoir aller chercher un bac neuf à chaque année si ça continue, pcq il aura détruit les autres! haha!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s